Actualités >

Publié le 10 juin 2016

15 juin : Journée de lutte contre les maltraitances envers les personnes âgées !

Cette journée a pour but de sensibiliser l’opinion publique sur un phénomène inacceptable et tabou dans notre société, un fléau qu’il faut ensemble condamner, la maltraitance des personnes âgées.

Tout acte de maltraitance avéré envers une personne âgée vulnérable et en danger doit être signalé au plus vite au Procureur de la République. En cas de suspicion de maltraitance, vous pouvez vous orienter vers le centre d’écoute "Allô Maltraitance" géré par l’association ALMA Nord Pas-de-Calais : écoute des victimes et leurs proches.

Selon l’ALMA , les personnes les plus fragiles, en majorité des femmes (75%), plutôt âgées (en moyenne 79 ans) vulnérables, incapables de se défendre ou de réagir sont des victimes désignées (elles sont souvent dépendantes).

Les maltraitants

Même s’il est difficile de distinguer clairement les divers aspects de la maltraitance, physiques, psychologiques ou financiers, les petits frères des Pauvres qui accompagnent près de 8000 personnes dans l’Hexagone, se préoccupent particulièrement des maltraitances financières, car bien des actes de malveillance et des violences physiques sont motivés par des intérêts matériels.

Ils sont souvent d’origine familiale et proviennent aussi de l’entourage non familial de la personne à domicile ou en institution (le voisinage, les personnels soignants, les démarcheurs…). Ces malveillances financières sont souvent des actes à la limite de la légalité, discrets et invisibles, qui passent parfois inaperçus aux yeux des victimes âgées elles-mêmes qui peuvent ne pas être en pleine possession de tous leurs moyens.

Dans les établissements d’accueil des personnes âgées, les maltraitances sont souvent la conséquence d’un manque de personnel et de moyens. Cette situation est inadmissible de la part de lieux de vie où les personnes doivent évoluer dans un environnement professionnel, apportant soins, sérénité et protection. Des maltraitances civiques (atteinte aux droits des personnes) sont également constatées dans les établissements.

Pour être écouté et/ou signaler des maltraitances :
- le 3977 (numéro national), du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.
- ALMA Nord Pas de Calais : 09 70 72 70 72 / contact@alma-npdc.org

Pour des renseignements sur les mesures de protection judiciaires :
- Le site internet : http://protection-juridique.creainp...
- Le Service d’Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux NPDC : 03 21 71 22 80 / tuteurfamilialnpdc@gmail.com

Dernière modification le 9 juin 2016

> Accès à l'espace partenaires

Illustrations par Wiebke Petersen
Site internet par Pixelsmill